Blog
Ici on apprend des choses !

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

  

Comment Mahalo sélectionne ses associations partenaires

 

Mahalo est une agence de voyage solidaire, spécialisée dans le voyage participatif, partout dans le monde. Nous vous proposons d’allier l’utile à l’agréable en effectuant une mission humanitaire ou d'écovolontariat tout en découvrant le pays par l’immersion

Ce type de séjour peut susciter des craintes, notamment quant à l’éthique et au volontourisme. C’est pourquoi on me demande souvent comment je choisis mes prestataires et comment je réalise mes offres. Alors j’ai décidé de vous expliquer ça.

 

1. L’état d’esprit de Mahalo Voyages

 

Avant de voir comment je sélectionne nos partenaires locaux, il me semble nécessaire de rappeler l’état d’esprit de Mahalo, car c’est là que tout commence. 

Il y a une dizaine d’années, poussée par ma sensibilité à la condition humaine et par l’envie de me rendre utile, j’ai envisagé de réaliser une mission humanitaire. Je me suis renseignée auprès de Médecins Sans Frontières, qui correspondait tout à fait à mes aspirations. Malheureusement plusieurs éléments m’ont freinée : 

  • Il fallait partir 6 mois et quitter mon emploi fixe pendant cette période
  • Je ne pouvais pas choisir la destination
  • Je devais apprendre à appliquer mon métier à un nouveau domaine 
  • Je n’aurais pas eu beaucoup de temps libre sur place

Alors je n’ai pas sauté le pas… 

Mais pendant plusieurs années ce besoin de dédier ma vie à une activité utile pour le monde ne m’a pas quitté. Puis j’ai découvert le volontariat humanitaire et l’éco-volontariat. Le principe est de partir dans un autre pays pour apporter son aide, même pour une courte durée et sans avoir besoin de compétences particulières (si ce n’est parler la langue du pays ou l’anglais).  C’est alors que l’idée m’est venue : Proposer une nouvelle expérience aux voyageurs, clé en mains, qui leur permet de se rendre utile au bout du monde… Des vacances utiles, donc une nouvelle manière de voyager ! D’où le slogan de Mahalo : « Voyagez autrement, voyagez utile » !

L’esprit de Mahalo est basé sur un principe de partage. Nos voyages doivent apporter un bénéfice aux 3 parties prenantes :

  • Le voyageur : il s’enrichi personnellement et humainement. Il vit une expérience nouvelle, hors du commun, en apportant son aide pour une cause qui lui tient à cœur
  • L’association partenaire : Elle bénéficie d’une aide physique et monétaire en accueillant les volontaires
  • Moi 🙂 : j’ai la satisfaction d’apporter quelque chose de positif au monde

 

Qu’est-ce que ça vous apporte de passer par Mahalo ?

Votre séjour en immersion et au cœur des problématiques écologiques ou humanitaires vous apportera un réel enrichissement personnel. Et cela me tient à cœur.

Au-delà de ça, je souhaite vous faciliter l’accès aux voyages solidaires en recherchant pour vous les associations locales, en m’assurant qu’elles sont fiables, et en organisant votre voyage, vol compris (gain de temps et d’énergie). Je vous guide dans votre préparation et en cas de difficulté je vous viens en aide. En fait, tout cela c’est l’intérêt de passer par une agence de voyages ! Vous partez serein(e) ! Pour en savoir plus, consultez nos prestations.

Bien sûr il s’agit là d’un service, qui est payant. Nous ne nous en cachons pas. Le prix de ce service est inclus dans les frais de mission qui figureront sur votre devis. Ce forfait permet de payer les charges relatives à la gestion de l’entreprise, et les salaires. Mais une part est également reversée à notre partenaire local.

 

2. Un partenariat avec des associations locales

 

Pour réaliser nos offres de volontariat, je m’appuie sur des associations locales, spécialisées dans un domaine d’action particulier. Elles connaissent les problématiques, les difficultés, les solutions, les populations, les administrations, et elles ont des projets concrets en place. C’est selon moi le moyen le plus efficace et le plus immédiat pour intervenir dans un pays. Et elles n’ont pas besoin d’être de grande envergure pour avoir un impact. Malheureusement les petites organisations ont souvent des moyens limités. Le volontariat est alors une bonne manière pour elles d’obtenir de l’aide, et Mahalo contribue à leur trouver des candidats. Ce sont elles qui prendront en charge les volontaires durant leur mission. Elles gèrent leur logement, leurs repas, l’encadrement, et parfois le transport jusqu’au lieu de mission.

Mais avant d’en arriver là, les associations passent par un processus de sélection relativement rigoureux.

 

3. Les critères de sélection des associations

 

Pour trouver ces organisations, j’effectue des recherches sur internet, dans des ressources spécialisées (livres, magazines, blogs, etc.), ou je me base sur le bouche à oreille. J’obtiens ainsi une liste d’organismes, et je fais une sélection qui repose sur plusieurs critères.

L’association doit :

  • Agir pour une cause humanitaire ou écologique (j’inclus ici la protection des animaux)
  • Avoir un réel impact pour la cause qu’elle défend
  • Avoir une taille modeste : je ne souhaite pas travailler avec des grosses ONG car elles disposent déjà de sources de financement assez conséquentes. Je préfère privilégier des petites organisations qui ont besoin d’aide.
  • Être expérimentée dans l’accueil de volontaires ou bénévoles, et gérer l’hébergement
  • Proposer des missions concrètes aux voyageurs, sans les « exploiter »
  • Proposer des missions courtes et qui ne nécessitent pas de compétences particulières
  • Encadrer les missions des volontaires
  • Employer du personnel local (nous contribuons ainsi à créer des emplois)
  • Demander des frais raisonnables et adaptés (ils ne doivent pas être disproportionnés)
  • Laisser du temps libre aux bénévoles pour profiter des lieux (visiter la région, passer du temps avec les locaux, faire des activités locales, etc.)
  • Disposer d’un coordinateur qui parle anglais

Je m’assure également que la région où se situe la mission ne soit pas problématique en termes géo-politique… Je ne vais pas vous proposer un voyage dans un pays en guerre 😄

 

Comment vérifier que ces critères sont respectés ?

Eh bien je vérifie leur impact en consultant leurs résultats, leurs accomplissements : le nombre d’enfants accompagnés, le nombre d’animaux sauvés, le nombre d’arbres plantés, etc. Et j’analyse le travail de l’organisme dans son ensemble. Car le volontariat ne représente qu’une petite partie de son activité. En effet, les principales actions doivent être menées par des spécialistes : Scientifiques pour la préservation de l’écologie et des animaux, et personnel médical et éducateurs pour les associations à but humanitaire.

Les partenaires que nous avons sélectionnés font un travail incroyable ! Ils travaillent de manière étroite avec les autorités pour faire évoluer les lois et les contrôles (même si ça n’est pas toujours concluant), et ils tissent des liens étroits avec la population, de sorte à faire accepter et légitimer leurs actions. Et c’est ainsi qu’ils arrivent à avoir un impact fort !

Pour ce qui est de l’organisation sur place (hébergement, repas, encadrement, horaires, etc.), c’est le genre d’information qui est facile à trouver sur leur site web ou dans leur documentation. Bien souvent je les contacte également pour obtenir des informations complémentaires, des photos des lieux, et pour « sentir » l’état d’esprit des responsables. 

J’effectue donc tout d’abord une sélection, puis une « pré-validation » depuis la France. Et pour finir je me rends sur place pour vérifier tout ce qui m’a été annoncé, et pour tester la mission comme n’importe quel(le) volontaire. 

 

4. Je me rends sur place pour tester les missions

 

Pour s’assurer du bien-fondé d’une association, il n’y a rien de tel que de s’y rendre. C’est l’opportunité de discuter de visu avec les responsables et les encadrants, et de constater leurs actions et leurs résultats. Cela me permet également de vérifier que les conditions d’hébergement et d’hygiène sont correctes, et que les missions des voyageurs ne sont pas trop difficiles, qu’elles sont intéressantes et qu’elles ont un impact.

Généralement je n’annonce pas tout de suite que je recherche un partenariat, de sorte à être considérée comme n’importe quel(le) volontaire. Je leur explique au bout de quelques jours, pour justifier que je pose des questions assez particulières et que je vais prendre beaucoup de photos et de vidéos.

Si la mission m’a convaincue, à mon retour en France je la mets en forme et je vous propose de tenter l’expérience à votre tour !

 

Conclusion

La sélection des associations partenaires est un processus qui prend du temps et qui est onéreux (car je me rends sur place). Je lui accorde l’importance et les ressources nécessaires, car il constitue une vraie valeur ajoutée pour nos voyageurs, et il est l’un des fondements de notre mission, de notre vision et de nos valeurs.

 

PETITE ASTUCE : Si avant de vous engager avec Mahalo vous souhaitez avoir des informations impartiales, contactez nos anciens voyageurs ! Via Facebook vous pourrez les contacter en message privé. Rdv sur notre groupe Facebook, Mahalo : Les voyageurs au grand coeur !

 

Vous avez des remarques ou des questions ? >>> Laissez-nous un commentaire !

Vous avez trouvé cet article utile ? >>> Partagez-le à vos amis !

 

Ajouter un Commentaire


0
0
0
s2sdefault
powered by social2s