Blog
Ici on apprend des choses !

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Volontariat pour les éléphants en Thailande : le sanctuaire du bonheur

 

Vous avez sans doute découvert notre mission de volontariat pour les éléphants en Thaïlande. Ce séjour a été développé en partenariat avec un sanctuaire, situé à proximité de Chiang Mai. Le lieu a pour vocation de recueillir des éléphants mutilés, de les soigner et de leur offrir une vie paisible. Il existe un nombre grandissant de sanctuaires pour les éléphants, ce qui semble être un signe de la prise de conscience des touristes du sort qui est attribué à ces animaux. Cependant, certains sanctuaires ne sont pas très sincères ni très efficaces. Ils se nomment ainsi pour appâter les touristes en quête d’éthique. Il faut donc faire le tri, ce qui n’est pas une tâche aisée ! En tous cas, en ce qui nous concerne, nous avons trouvé un partenaire qui est sincère, engagé et dont les actions sont efficaces. Jugez par vous-même : 

L’amour et le respect des animaux

 Volontariat animaux au sanctuaire des éléphants

Plantons le décor. Le centre est situé dans un endroit éloigné de la ville, dans les hauteurs. Les 100 hectares dont il fait preuve sont encadrés par des collines verdoyantes, et traversés par une rivière. Ce qui est rapidement surprenant c’est que le parc n’est pas seulement occupé par les 80 éléphants, mais également par autant de buffles et plus de 300 chats, et 400 chiens, et même des chevaux ! Surprenant pour une réserve dédiée aux pachydermes ! Pour en avoir discuté avec les fondateurs, je peux vous dire que cela révèle un amour inconditionnel pour les animaux, quels qu’ils soient. D’ailleurs, inutile de rechercher de la viande au buffet, les repas sont 100% végétariens ! Ce qui démontre bien une certaine cohérence. Lorsqu’on se promène dans les infrastructures du centre, on est constamment entouré de chats et de chiens. Les félins en bonne santé se promènent librement, les autres sont à la clinique où des soignants s’occupent étroitement d’eux. Les chiens qui errent parmi les visiteurs sont sélectionnés pour leur caractère sociable. C’est un pur bonheur d’être entourés d’autant d’animaux heureux ! Malgré l’afflux des visiteurs, cela nous procure une sensation vraiment unique : on ressent l’amour émaner de ce lieu !

 

Activités menées par l’association

 

C’est l’amour également qui a conduit les fondateurs à mener des actions pour sauver les éléphants, et à créer ce centre. Ils dédient leur vie à ces bêtes.

Ce qu’ils font ? Ils interviennent par exemple auprès des sociétés de trekking (promenade à dos d’éléphants), pour les inciter à travailler différemment, en infligeant moins de tortures aux éléphants. Certaines de ces entreprises acceptent de ne plus faire monter les touristes sur leur dos, et proposent alors simplement des bains en rivière à leurs côtés. Ce n’est pas suffisant, certes, mais c’est une grande avancée, qui montre une prise de conscience de la part des propriétaires d’éléphants. Par ailleurs, la fondation propose à ces exploitants de s’occuper de leurs éléphants mal en point ou invalides (ces souffrances étant causées par les maltraitances de leurs mahouts), le plus souvent en les rachetant. 

Comment agissent-ils ? Les fondateurs de l’association agissent avec intelligence et pacifisme. Ils n’emploient pas la violence, ils n’imposent rien aux exploitants des éléphants. Au lieu de cela, ils discutent avec eux, et ils négocient. Ils savent que l’éléphant est une source de revenus traditionnelle pour les Thaïlandais, et à moins d’une loi (qu’ils n’attendent pas), on ne peut pas changer cela du jour au lendemain, surtout pas en coupant leurs revenus… Et cette méthode fonctionne, même si elle prend du temps.

L’autre moyen d’action que l’association emploie, est une arme redoutable dans la gestion du changement : La communication. Par des articles de presse et des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, ils font savoir aux personnes du monde entier comment sont traités les éléphants en Thaïlande. Ils partagent également des vidéos des pachydermes, et nous font ainsi les apprécier à leur juste valeur. Enfin, le parc est ouvert aux visites… Une magnifique occasion de sensibiliser le public ! 

 

Infrastructures du sanctuaire des éléphants

 

Pour accueillir les bêtes dans les meilleures conditions, la fondation de lésine pas sur les moyens. Le parc immense procure de l’espace à chaque horde. La journée, les éléphants peuvent s’y promener à leur guise. Toutefois, le parc n’étant (volontairement) pas entièrement clôturé, des mahouts sont présents pour les guider et leur fixer des limites (simplement par la voix et les gestes corporels). La nuit, ils sont placés dans des enclos individuels suffisamment spacieux, et contenant du sable. Le sable leur apporte plusieurs utilités :

  • Il fait un couchage confortable
  • Ils peuvent se lever plus facilement (certains éléphants sont blessés à une patte)
  • Ils peuvent se jeter du sable sur le corps pour chasser les moustiques

Un bassin a également été construit afin de permettre aux pensionnaires estropiés d’exercer leurs membres, tout en délestant leur poids. Une équipe de soigneurs est bien sûr à constamment à disposition, car les blessures des éléphants sont très longues à guérir, surtout lorsqu’il s’agit d’une de leurs pattes.

 

Sanctuaire de volontariat pour les éléphants en Thaïlande

 

La nourriture pour les éléphants

 

nourriture des elephants dans le sanctuaire en ThailandeBien souvent les pachydermes arrivent affaiblis et souffrant de malnutrition. Saviez-vous qu’un éléphant dans de bonnes conditions mange l’équivalent d’environ 10% du poids de son corps ? Pour une bête de 3 tonnes, cela représente donc 300 kg ! Et il faut nourrir les bestiaux !

Et bien là encore, tout est fait en leur faveur. L’un des principes qui est appliqué par la fondation, est le « win-win-win ». Il s’agit de favoriser des actions qui sont dans l’intérêt des 3 parties engagées : Les éléphants, les fermiers et les habitants des alentours. Pour ce qui concerne la nourriture, cela se traduit par du bio. En effet, les aliments non traités sont bon pour la santé des éléphants, les fermiers vendent leurs productions à un prix beaucoup plus élevé, et l’absence de pollution dans les rivières (ou en tous cas sa réduction) est bénéfique pour les habitants… Qui dit mieux ??

Ah oui, il faut également préciser que certains éléphants ont des problèmes dentaires. Alors on leur cuisine des petits plats personnalisés, svp ! Au menu : des boules de riz avec des morceaux de banane (sans leur peau bien sûr !). Les nouveaux arrivants retrouvent ainsi peu à peu leur robustesse. 

 

Au parc, les éléphants trouvent un refuge où tout est fait dans leur intérêt. Bien sûr cela n’efface pas les maltraitances dont ils ont fait l’objet, mais l’important c’est qu’ils puissent finir leurs jours paisiblement.

Toutes les actions entreprises par la fondation sont menées avec bienveillance. À la fois pour les animaux, mais également pour les humains et pour l’environnement, ce qui démontre bien sa sincérité. C’est un véritable coup de cœur. Bien sûr tout cela est possible grâce à vous et à d’autres personnes qui, comme vous, choisissent de passer des vacances à se rendre utile. Les fonds que vous apportez dans ce cadre sont essentiels au fonctionnement d’un tel organisme. Et, vous pourrez le constater par vous-même, votre argent est bien utilisé. 

 

Pour découvrir ou redécouvrir la mission de protection des éléphants en Thaïlande, rdv ici: Missions des éléphants

Vous avez trouvé cet article utile ? >>> Partagez-le à vos amis !

 

Ajouter un Commentaire


0
0
0
s2sdefault
powered by social2s